Cinque Terre | City Guide

Après Gênes et Florence, direction les Cinque Terre, un petit paradis en Ligurie ! Composée de cinq villages – Monterosso al Mare, Vernazza, Manarola, Corniglia et Riomaggiore – ce bout de littoral constitue l’une des plus belles régions d’Italie. Au gré des visites, on découvre toute la beauté des paysages et de l’architecture de ces villages inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

© L'Oie Sauvage
Le village de Vernazza, magnifique vu du sentier de randonnée. © L’Oie Sauvage

Dormir & Se déplacer

Nous étions logés à La Spezia, non loin des Cinque Terre. Cette petite ville portuaire intégrée dans le triangle que forme la mer Tyrrhénienne n’est pas la plus belle à voir, surtout si vous souhaitez voir du paysage. Malgré tout, vous pouvez prévoir une heure ou deux dans la Via del Prione, une longue rue menant au port bordée de magasins. J’y ai notamment découvert Tiger, une enseigne néerlandaise qui propose pleins de gadgets à petits prix.

Concernant le logement, j’avais trouvé sur booking le B&B Affittacamere City Rest. Quoiqu’un peu décevant compte tenu du prix (et du petit-déjeuner compris mais à prendre dans un endroit extérieur nommé « garden rabbit » qui soit dit en passant n’est pas très bon et n’accueille qu’une flopée de touristes), il possède un excellent emplacement proche de la gare pour un départ sans prise de tête pour les Cinque Terre. De là, vous pourrez acheter la Cinque Terre Card qui permet de se déplacer dans tous les villages de La Spezia à Monterosso pour 12 euros par jour.

© L'Oie Sauvage

© L'Oie Sauvage

© L'Oie Sauvage

© L'Oie Sauvage
© L’Oie Sauvage

Boire & Manger

Cantina di Miky à Monterosso est un restaurant assez connu des Cinque Terre. Là-bas, on trouve à la carte la spécialité du coin : les anchois. Je me suis donc empressée de commander des spaghettis composés de ces derniers et de sauce tomate. Un vrai régal et surtout des portions très généreuses comme on peut en trouver en Italie ! J’y suis allée deux fois pour la peine et j’ai testé un plat à base de poulpe délicieux. Foncez-y ! Ils possèdent également un restaurant gastronomique.

Trattoria Dal Billy à Manarola, situé sur les hauteurs, offre une vue exceptionnelle sur les vignes. Cette trattoria créée par une famille de pêcheurs offre ce qu’il y a de meilleur dans la méditerranée. Mes spaghetti alle vongole (spaghetti aux palourdes pour la traduction) étaient molto bene !

Gambero Rosso à Vernazza, situé en bord de mer, est un restaurant qui peut faire « touristes » (et c’est pas ce qu’il manque aux Cinque Terre !). Malgré tout, nous n’avons pas été déçu de nos raviolis fourrés à la ricotta et agrémentés d’une crème de noisettes. Surprenant et un peu lourd mais pas mauvais.

© L'Oie Sauvage

© L'Oie Sauvage
La cantina di Miky à Monterosso, un régal ! © L’Oie Sauvage

Visites & panoramas

Les Cinque Terre constituent à elles seules un magnifique panorama sur la côte méditerranéenne. Plusieurs sentiers de randonnées, une quarantaine en tout, permettent d’avoir une vue dégagée sur la mer et sur le vignoble des Cinque Terre. Lors de notre voyage, nous avons effectués le sentier Azzuro allant de Monterosso à Vernazza. Malgré les intempéries de la veille, le sentier était praticable quoiqu’un peu difficile pour des débutants.

© L'Oie Sauvage

© L'Oie Sauvage

© L'Oie Sauvage
© L’Oie Sauvage

Le parcours de 3,6 km à fort dénivelé est constitué de nombreuses marches en plus ou moins bon état. Sur le chemin, nous avons eu la bonne surprise de croiser un cultivateur de citronniers. L’occasion pour nous de se rafraîchir un peu avec une citronnade maison et pour certains, plus courageux malgré la chaleur, de prendre un lichette de limoncello. Une fois notre souffle retrouvé, c’est reparti pour gravir encore plusieurs centaines de marches, et là, une vue à couper le souffle sur la mer.

Vers la fin du parcours, une bonne surprise m’attendait pour moi, la gaga des chats. Un petit coin a été aménagé avec des niches destinées à accueillir les chats errants et il y avait même de la pâtée que l’on pouvait leur donner. Les randonneurs peuvent également laisser de l’argent dans une petite caisse afin de leur permettre d’acheter de quoi les nourrir. Passé cet instant gaga, et quelques efforts plus tard, nous avons enfin eu l’apparition tant attendue, celle de Vernazza plantée en contrebas, si belle avec son petit port. La carte postale parfaite en somme. Ce village est mon meilleur souvenir des Cinque Terre. Il réunit pour moi ce qu’il y a de plus beau là bas et je le conseille vraiment si vous ne voulez pas tous les faire !

© L'Oie Sauvage

© L'Oie Sauvage

© L'Oie Sauvage
© L’Oie Sauvage
Publicités

3 réflexions sur “Cinque Terre | City Guide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s